Mon avis sur le livre « Le dernier Maître Pokémon »

Sur cet article, je vous propose mon avis sans spoiler (si jamais vous voulez vous le procurer) sur un livre que j’ai découvert il y a peu de temps nommé « Le dernier Maître Pokémon ».

Le dernier Maître Pokémon

N’étant pas un grand lecteur de roman en règle générale, j’ai souhaité m’y remettre avec un thème qui me passionne énormément : Pokémon et dans ce cas-là, l’application mobile Pokémon GO.

1 – L’intrigue (sans spoiler)

Voici ce que nous dit le résumé :

Lucas, dix ans, est un expert en dressage de Pokémon et il a une super collection de créatures. Son problème, c’est qu’il a de plus en plus de mal à trouver des spécimens rares. Du coup, quand il entend qu’un Léviator a été repéré dans un parc du coin, il s’y précipite avec ses amis Samuel et Cora. Mais, sur place, le Léviator a poppé… en chair et en os ! Et il n’est pas tout seul : les Pokémon sont en train d’envahir le monde réel !

Nous suivons un groupe de trois jeunes adolescents qui vont devoir faire face à l’arrivée des monstres de poche dans le monde réel. Ils devront notamment secourir les capitaines d’équipe (Blanche, Candela et Spark) et reprendre les arènes à un joueur mystérieux qui est très puissant.

2 – L’intérêt d’un tel scénario

En effet, on pourrait se poser la question du pourquoi imaginer un telle chose car Pokémon GO n’est qu’un jeu après tout. Même si on doit toujours faire attention autour de soi lors des parties, les actions que nous faisons via l’application (captures, combats, etc) n’a pas de lourds impact direct dans nos vies de tous les jours.

L’histoire contée permet d’en avoir un aperçu de ce qui pourrait arriver si cela était possible : conséquences sur la ville et ses habitants, incompréhension et réactions des personnages, … Cette vision est intéressante pour le/la lecteur/lectrice qui pourrait se demander si il/elle aurait réagi pareil.

3 – Le seul défaut que j’ai trouvé

Pour ma part, je dois avouer que l’introduction aux péripéties m’a un peu gêné. Même si je comprends que la cible principale est la jeunesse, le choix d’un jour d’école pour débuter l’aventure n’était peut-être pas le meilleur choix. Un samedi aurait été mieux je pense afin de montrer que le week-end, les jeunes peuvent sans problème sortir entre amis sans faire des choses interdites.

Peut-être suis-je trop fan de la licence Pokémon mais le fait de sécher les cours pour aller jouer sur une application mobile n’est pas un bon moyen d’inviter le public visé à tester cette dernière si le roman leur plait.

4 – Conclusion

Car oui, ce livre est malgré tout bien écrit, le scénario principal est prenant et on ne voit pas les pages passer, environ une petite semaine de lecture. Pour un prix de 7,90 euros conseillé et 208 pages, l’aventure proposée est plus que plaisante et on a envie d’en lire plus dans cet univers.

Que vous soyez adeptes ou non de Pokémon GO, ce roman peut vous faire (re)découvrir la première génération de Pokémon sous un angle nouveau qui peut être compris à tout âge.

Enfin, comme indiqué sur la quatrième de couverture, il ne s’agit pas d’une aventure officielle mais bien d’une création autour du jeu. Les écrits sont donc un point de vue personnel et si vous n’aimez pas tel ou tel point du récit, il ne faut en aucun cas en vouloir à Niantic, The Pokémon Company ou encore Nintendo.

JimBby
Écrit par
Joueur PC et consoles Nintendo, rédacteur, testeur et responsable de la section Pokémon // Licences et univers préférés : Marvel, Sword Art Online, Resident Evil, Pokémon, Half-Life, etc

Donnez votre avis

0 0

Mot de passe perdu

Veuillez saisir votre identifiant ou adresse mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par email.

X