Débat/discussion sur l’univers et le contenu des jeux Pokémon

Les vacances de fin d’année 2018 a été plutôt calme du côté des news générale et avec Raikario, rédacteur de quelques articles sur la section Pokémon du site UltiGame, on en a profité pour discuter de divers points sur les différents jeux officiels de la licence des monstres de poches.

On vous en propose par ailleurs le résumé via l’encadré ci-dessous :

JimBby : dresseur depuis 2011
               premiers versions : Blanche et Noire sur Nintendo DS
Raikario : dresseur depuis 2007
                premières versions : Diamant et Perle sur Nintendo DS

1 – L’histoire racontée dans les jeux

Raikario : Plutôt une suite d’événement qui se déroulent entre un personnage muet et des organisations tellement ridicules qu’elles perdent face à un enfant de 11 ans ! C’est bien beau de débattre de l’histoire, mais encore faut il qu’il y en ai !

JimBby : Je ne serais pas aussi catégorique que toi sur ce point-là. Certes l’objectif principal reste de devenir Maitre Pokémon tout en démantelant un groupe mal intentionné quelque soit la région mais un point primordial permet de différencier les aventures des héro(ine)s : les intentions de la Team adverse et ses conséquences.

  • 1G => Giovanni cherche à être plus puissant
  • 5G => Ghetis veut libérer les Pokémon des Pokéballs
  • 6G => Lysandre veut détruire la région de Kalos en sacrifiant un grand nombre de Pokémon et d’humains

C’est là que réside la force de la licence en nous faisant découvrir une autre facette du monde dans lequel le joueur est plongé.

De plus, une fois la ligue vaincue, il est possible d’aller encore plus loin avec une continuité du scénario grâce à des events débloqués à ce moment-là, voir retrouver d’anciens boss dans un possible teasing des futurs titres comme avec la Team Rainbow Rocket dans les versions Ultra-Soleil/Ultra-Lune.

2 – Les fonctionnalités présentes dans les versions

JimBby : En ce qui concerne ce qu’il est possible de faire dans les diverses versions, ça suit logiquement l’évolution du matériel (capacités des cartouches de jeu et des consoles) avec de plus en plus d’options. On apprécie notamment que les remakes soient en accord avec les générations inédites qui sortent sur la même plateforme (Rubis Oméga/Saphir Alpha et X/Y par exemple) tout en conservant les spécificités de leur contenu d’origine.

Raikario : Ce que j’aime dans Pokémon, c’est l’amour de la nature. C’est tout naturellement que pour la protéger, Game Freak s’est mis au recyclage intensif. Les remakes conservent les spécificités du contenu d’origine ? Ils le réutilisent, oui. Que reste-t-il passé l’histoire ? Les mêmes combats en tour par tour depuis 20 ans et le farm de Pokémon légendaires ainsi que de du shiny hunting. Au final, les options peinent à se réinventer.

JimBby : Outre les échanges/combats entre joueurs en local (ou en wifi dès que cela était faisable) qui sont présents depuis le début, il ne faut pas oublier la création d’outils tel que le Pokémon Global Link, site internet gratuit sur lequel on peut prolonger l’expérience de jeu. En effet, à l’époque des versions Noire et Blanche, on avait accès à de nombreuses fonctions supplémentaires via ce support qui se sont vus un peu abaissées depuis la 6ème génération. Malgré tout, cette avancée prouve bien que Pokémon a su s’adapter à son temps en proposant encore plus.

Raikario : Pokémon ? S’adapter ? Quelle douce antithèse, dois-je rappeler qu’à une époque où les expériences de jeux sont toutes plus poussés techniquement, Pokémon qui est une des séries de jeu vidéo la plus rentable de l’histoire n’a a peine entamé la teneur d’un jeu PS2 dans ses versions les plus aboutis ?

3 – L’aspect technique

JimBby : Ne connaissant pas les consoles de Sony et possédant une Xbox One que depuis peu de temps, je ne peux comparer uniquement qu’avec les autres Nintendo. D’autant plus que l’on est bien d’accord qu’une console portable aura du mal à rivaliser avec un format de salon.

Ceci étant dit, il faut bien comprendre que les jeux principaux Pokémon ne sont sorti que sur des portables et du coup, comparer un titre sur DS et un titre sur PS2 n’est donc pas possible. En partant de cette base, à partir de quel titre portable (PSP/PS Vita) peux-tu comparer les titres Pokémon ?

Raikario : C’est bien beau l’excuse des consoles portables alors que Zelda nous offre ce genre de paysage :

The Legend of Zelda Breath of the Wild

Voici la version la plus aboutie de Pokémon à ce jour :

Pokémon : Let’s Go, Pikachu / Pokémon : Let’s Go, Evoli

Si Game Freak n’est pas capable de s’adapter, peut être devraient-ils donner la licence à une entreprise plus compétente capable de bien exploiter la licence.

JimBby : L’aspect graphique est une chose concrète certes, mais il faut laisser une chance à Game Freak avant de lâcher la licence, d’autant plus qu’ils ont réalisé des opus de qualité dans le passé.

Il ne faut pas oublier que Let’s Go est un remake de la première génération pensé avant tout pour faire (re)découvrir la région de Kanto au plus grand nombre. Les graphismes auraient pu être plus détaillés et le contenu aurait pu être plus étoffé, je l’admets, mais encore une fois, c’est une attente qui reste agréable en attendant la vraie suite de la série principale prévue pour 2019.

Raikario : L’excuse du spin-off ? Bel argument si il en est, mais n’oubliez pas les propos de Junichi Masuda : « Pokémon Let’s Go devrait devenir la base pour les 20 prochaines années », et il a même dit qu’il s’agissait bien d’un jeu principal de la licence. Game Freak possède cette mine d’or depuis trop longtemps. De plus, difficile d’imaginer des graphismes simplement beaux par rapport aux jeux précédents.

Ça ne sert à rien d’espérer, ça fait des années que Masuda est acclamé par des milliers de fans adultes à chaque convention, que la communauté est extrêmement forte et pourtant lui et ses équipes continuent toujours à faire des jeux pour des enfants de plus en plus jeune. C’est vraiment se moquer des gens de dire en convention « on ne peut plus mettre de rivale méchant car c’est stressant pour les enfants ».

JimBby : Si on ne voit plus de vrais méchants à l’avenir, je regretterais énormément les derniers opus avant Pokémon Let’s Go. On voit déjà le changement opéré à l’attention des plus jeunes avec l’impossibilité de jouer au Casino de Céladopole. C’est dommage de retirer certains aspects jugés « trop adultes » avec l’excuse qu’il faut protéger nos chères têtes blondes.

Je peux comprendre l’intention mais c’est également aux parents d’expliquer que Pokémon, c’est un jeu et que dans le monde réel, ce n’est pas la même chose. Les adolescents jouant à GTA, Call of Duty, etc (PEGI 18 pour certains) arrivent bien à faire le distinguo.

En ce qui concerne les conventions, je comprends l’engouement des 20-30 ans qui applaudissent M. Masuda car il fait partie de ceux qui ont créer une licence qui a grandi avec ses joueurs, au même titre que Shigeru Miyamoto et Takashi Tezuka avec The Legend of Zelda pour ceux qui préfèrent les aventures de Link.

Raikario : Bien sûr, mais est-ce normal, quand on s’adresse et qu’on discute avec tous ses passionnés de 20 à 30 ans de leur expliquer le sourire au lèvre tous les changements opérés pour plaire aux plus jeunes ? Ils doivent quand même se sentir un peu mis de côté.

JimBby : Je me sens malheureusement inclus parmi les mis de côté. J’ai adoré les scénarios un peu sombres des versions DS/3DS car ils apportaient de la profondeur et on avait envie de mettre fin aux agissements car on voyait le véritable impact.

4 – Pokémon Soleil/Lune ou Pokémon Ultra-Soleil/Ultra-Lune et pourquoi ?

JimBby : Pokémon Ultra-Soleil/Ultra-Lune sans hésiter, ce sont ces deux versions qui auraient du sortir en premier et rester uniques pour la région d’Alola. Pokémon Soleil/Lune est sympathique à faire mais seulement 300 Pokémon pour obtenir le diplôme et le Charme Chroma. De plus, son scénario est simple et le cas Necrozma est tout juste effleuré, là où même l’animé va bien plus loin.

Game Freak a du le comprendre car un an après est sorti Ultra-Soleil/Ultra-Lune qui corrige de nombreux points et ajoute même des fonctionnalités comme la traversée des Ultra-Brèches pour aller capturer les Ultra-Chimères directement dans leur environnement.

Raikario : Ultra-Soleil et Ultra-Lune ? Outre la communication à l’époque crapuleuse (changer l’apparence des héros dans les trailers pour faire croire à un nouveau jeu), dois je rappeler qu’il ne s’agit ni plus ni moins qu’un DLC à 50 euros ?

Ces versions ne sont même pas complémentaires, puisqu’il y en a deux, mais bon c’est compréhensible. Comme je l’ai dit, le but était de faire croire à une suite en étant volontairement ambigu et ceci accentué par le fait que la version complémentaire en 2 versions fasse écho a Noire 2 et Blanche 2 qui eux étaient réellement des projets ambitieux.

A quoi bon continuer à espérer du changement quand Game Freak s’en met toujours plus les poches avec des jeux fainéants ? Les « fans » qui achètent chaque version des jeux, qui refusent de voir les défauts de cette licence, vous n’aidez ni Pokémon, ni Game Freak à évoluer dans ses projets.

Pour répondre à la question posée en titre, ce serait plus Ultra-Soleil/Ultra-Lune malgré tout même si le choix se dirigera en fonction de la version la moins couteuse.

JimBby : Pour la partie d’achat des deux versions, je ne suis pas du tout d’accord et je me mets à la place des fans (en étant un moi-même) et je comprends l’achat de l’ensemble des jeux. Deux raisons à ceci :

  • Les espèces uniquement localisés dans l’une ou l’autre
  • La collection tout simplement

Et oui, au même titre qu’un pack collector d’Assassins Creed par exemple, les fans achètent car ils en aiment le contenu. Certains éléments de Pokémon peuvent par exemple être exclusifs à l’une des versions et un passionné voudra tout voir, même si d’autres éléments sont similaires.

5 – Le cas de Pokémon : Let’s Go, Pikachu/Pokémon : Let’s Go, Evoli

JimBby : Je suis pour ma part assez partagé sur ces titres. N’ayant pas connus les versions originelles à l’époque de leur sortie sur Gameboy, j’ai apprécié découvrir les recoins de Kanto avec des graphismes modernes.

Je me suis malheureusement senti trop guidé à certains moments de l’aventure mais un point que je valide sans souci est la possibilité de voir les Pokémon présents dans les zones avant la capture. J’aime également la difficulté que propose les Experts dans le post-ligue.
Gros bémol affirmé pour la Pokéball Plus qui est certes joli et qui sert notamment à promener l’un des ses Pokémon mais je trouve dommage d’y avoir intégrer la seule méthode (en mettant de côté les échanges) d’obtenir Mew. Cela revient à payer un fabuleux à 50 euros !

Au final, ces premières versions Switch sont réussis mais elles manquent de contenu à mon gout.

Raikario : Let’s Go Pikachu & Evoli sont tout simplement de mauvais jeux. Trop faciles, aucun effort sur la map (tout est carré, moche, inutile). Game Freak qui n’est décidément pas fainéant pour se chercher des excuses a trouver le moyen parfait d’éviter les critiques/boycotts : « Oui mais c’est pour les joueurs de Pokémon GO ».

Ne soyons pas bêtes, pensez-vous vraiment que la majorité des acheteurs sont ceux qui ont joué à Pokémon GO uniquement ? Qu’ils se sont achetés une Switch et un jeu ? Qu’ils avaient besoin de Let’s Go pour apprécier Pokémon ? Non, le spin-off c’est juste une mauvaise excuse, qui sera par ailleurs retiré par Masuda après le succès du jeu. Que ce soit la durée de vie, les graphismes, le contenu, le gameplay ou les combats, ces versions n’a absolument rien à apporter au jeu vidéo.

Pour terminer sur Let’s Go, j’ajoute l’utilisation uniquement de Pokémon 1G et autres éléments d’un jeu vieux de 20 ans derrière l’excuse du remake et des Pokémon sur la map qui autant feraient rêver dans un open world.

JimBby : Voila un avis très critique qui ne manquera pas d’en secouer certains. Mais sur le fait de réutiliser la 1G pour la énième fois en y intégrant des mécaniques de jeu d’une application mobile ayant perdu plus de 90% de ses utilisateurs depuis sa sortie, il y a de quoi être dubitatif.

Sans forcément adhérer à tout ce qu’a décrit Raikario, il faut bien comprendre que certains changements apportés sont très bien accueillis (visibilité des espèces autour du joueur sur la carte, le geste de capture, etc) mais des dresseurs de longues dates pourraient en avoir un peu marre de voir la 1G revenir régulièrement sur le devant de la scène.

Le mot de la fin

JimBby : Ce petit débat entre Raikario et moi n’a aucun but négatif et a permis de confronter deux manières de voir très différentes (JimBby, fan et défenseur de la licence et Raikario, dresseur qui n’hésite pas à être direct dans ses propos). Cette discussion soulève des sujets qui font parler d’eux parmi les fans tant certaines choses paraissent incohérentes, les différences jeu vidéo/animé principal (avec Sacha) en sont un exemple parfait.

Même si on peut déplorer quelques changements au profits « bénéfiques » des plus jeunes censés rassurer les parents, le fait de partir à l’aventure, de découvrir des lieux et des espèces inédites est toujours un plaisir. Comme toute licence de jeu vidéo, il faut profiter des moments passés dans la peau du personnage virtuel qui permettent une évasion dans un autre monde.

Enfin, pour avoir tester Pokémon, Let’s Go : Evoli et la Pokéball Plus, je ne peux que vous le recommander car malgré sa durée assez courte en ne réalisant que les objectifs de base, c’est un opus qui vaut le détour car il ne faut pas oublier que le véritable titre principal sur Switch est prévu pour 2019 !

En espérant que nos réflexions et nos conclusions vous ont plu, nous vous proposons de continuer le débat en laissant pourquoi pas des commentaires en bas de cet article.

JimBby
Écrit par
Responsable de la Section Pokémon - Rédacteur - Testeur ainsi que joueur sur PC et Consoles Nintendo. Licences préférées : Pokémon, Resident Evil, Half-Life

Donnez votre avis

1 0

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Veuillez saisir votre identifiant ou adresse mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par email.

X