Comment profiter des premiers titres Pokémon 20 ans après leur sortie (par Raikario)

A l’occasion de la sortie toute récente des versions Switch Pokémon Let’s Go Pikachu/Evoli, Raikario nous propose un petit retour en arrière de 20 ans avec quelques méthodes simples pour profiter (à nouveau) des premiers titres de la licence des monstres de poches.

Elle est loin, l’époque où il n’y avait que 150 (+1 !) Pokémon, ou l’on répandait d’obscures rumeurs de Mew sous le camion à la recrée, des débats enflammés sur lequel des starters était le meilleur… Beaucoup aimeraient se relancer dans l’aventure mais ne savent pas comment s’y prendre, après tout le sujet est vaste et sujet à beaucoup de discussions, nous allons tacher de vous présenter les meilleurs moyens de rejouer (ou découvrir) les versions originales de Pokémon.

La console virtuelle

Sur les consoles de la famille Nintendo 3DS sont sortis le 27 février 2016 Pokémon Rouge, Bleu (Vert au japon) et Jaune, au prix de 9.99 euros. Une méthode donc peu couteuse et pratique, d’autant plus que des Nintendo 2DS sont sortis spécialement sur le thème de ces jeux. Le Nintendo eShop accueille régulièrement des réductions de toutes sortes, en définitive il s’agit d’une méthode à la fois pratique et économe. 

Le rétro-gaming

L’expérience la plus plaisante est bien évidemment celle sur les consoles d’origine avec les cartouches colorées. Malheureusement, Pokémon fait partie de ces licences qui ont souffert de l’essor du rétro-gaming, le prix d’une cartouche seule (sans boite) se trouve aux environs de 20 euros si vous n’avez pas beaucoup d’expérience dans le domaine. Comptez aussi environ 30 euros pour une Game Boy Advance (qui est le meilleur rapport qualité-prix).

Regardez dans votre ville si il existe des magasins de jeux rétro ou faites un tour sur des sites tels que leboncoin ou Ebay, tout cela peut toutefois revenir assez cher.

L’émulation

Nous n’entrerons pas dans le débat complexe de la légalité/légitimité de l’émulation, mais nous ne pouvons nier l’aspect de la gratuité. Beaucoup se refusent à participer à l’industrie du rétro-gaming qui, il faut l’admettre, est devenu un commerce assez malhonnête et ingrat pour les vrais passionnés à cause la flambée des prix, d’où la décision d’un certain nombre de personnes à se procurer des jeux de manière controversé.

Merci à Raikario d’avoir proposé ce type d’article en espérant que son contenu vous plaise, d’autant plus que cela peut s’appliquer à d’autres licences que Pokémon. En effet, le jeu vidéo a débuté bien avant 1999 (date de sortie des versions Rouge et Bleue en France) avec des consoles et des titres encore plus anciens.

JimBby
Écrit par
Joueur PC et consoles Nintendo, rédacteur, testeur et responsable de la section Pokémon // Licences et univers préférés : Marvel, Sword Art Online, Pokémon, Half-Life, etc

Donnez votre avis

1 0

Mot de passe perdu

Veuillez saisir votre identifiant ou adresse mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par email.

X